Tarif contrat gaz 2019 : infos, renseignements

 »

Même si le gaz est aujourd’hui l’une des énergies domestiques les moins chères, il n’en reste pas moins que son coût peut représenter une part importante du budget des ménages. En 2018, on n’a presque connu que des hausses sur le tarif du contrat de gaz excepté sur quelques mois notamment en mars, en avril et en décembre. Mais la bonne nouvelle, c’est qu’en entamant l’année 2019, on commence par enregistrer une baisse de 1.7 % et jusqu’au mois de juin, le prix du gaz ne va pas augmenter. La déclaration du ministère de la Transition Ecologique et Solidaire en vue d’une opération de couverture qui sera effectuée par Engie est mise en place dans le but de ne pas hausser les prix du gaz naturel durant les premiers six mois. Ainsi, durant ce temps, le tarif sur le contrat de gaz connaîtra en tout une baisse tournant autour de 5 %. Sachant que le tarif du gaz peut dépendre de plusieurs facteurs, différentes offres proposées par divers fournisseurs peuvent satisfaire chacun en choisissant une option adaptée à ses besoins. Il faut aussi dans cette optique penser à s’informer sur certaines données comme le prix d’un abonnement au gaz Engie en 2019.

Le tarif du gaz en 2019

Un tarif en baisse

Nombreux sont les facteurs qui influencent l’augmentation ou la baisse du tarif de contrat de gaz notamment le prix du gaz naturel sur le marché international, les tarifs en approvisionnements et les taxes. Mais cette fois-ci, la baisse du prix du gaz est engendrée par l’actualité sociale.

  • Janvier 2018 : + 2.3 %
  • Février 2018 : + 1.3 %
  • Mars 2018 : – 3.0 %
  • Avril 2018 : – 1.1%
  • Mai 2018 : + 0.4 %
  • Juin 2018 : + 2.1 %
  • Juillet 2018 : + 7.4 %
  • Août 2018 : + 0.2 %
  • Septembre 2018 : + 0.9 %
  • Octobre 2018 : + 3.2 %
  • Novembre 2018 : + 5.7 %
  • Décembre 2018 : – 2.2 %
  • Janvier 2019 : – 1.7 %
  • Février 2019 : – 0.7 %
  • Mars 2019 _
  • Avril 2019 : – 1.9 %
  • Mai 2019 : – 0.6 %
  • Juin 2019 : – 0.4 %

Ce tableau montre l’évolution du tarif sur le contrat de gaz l’année dernière et sur les six prochains mois.

Les différentes offres

En choisissant son distributeur avec discernement, on peut profiter de meilleures offres sur le tarif de gaz. Mais encore faut-il être informé, et avoir les bons outils de comparaison pour pouvoir comprendre ce qui différencie vraiment leurs propositions. Nous vous indiquons les principaux fournisseurs avec leurs offres respectives :

Engie avec son offre Gaz Ajust 3 ans avec comme caractéristiques :

  • Prix fixe
  • Prix ajustable à la baisse
  • Pas d’engagement
  • Pilotage en ligne
  • Direct Energie avec le Gaz Classique
  • Pilotage en ligne
  • Sans engagement
  • Prix à moins 5 % que celui fixé par l’Etat
  • Total Spring présente l’offre Gaz Fixe
  • Prix fixe
  • 10 % du tarif fixé par l’Etat
  • Eni propose l’offre Gaz Astucio Eco
  • Sans engagement
  • Prix ajustable à la baisse
  • Prix fixe

EDF pour sa part s’illustre avec son Offre Avantage Gaz caractérisée par

  • Prix fixe
  • Pilotage en ligne
  • Prix révisable à la baisse

Informations sur le tarif du gaz

De quels facteurs dépendent les tarifs ?

On parle de tarif réglementé quand on parle de tarif fixé par les pouvoirs publics. Dans le domaine du gaz, c’est Engie qui propose ce type de tarif. On peut profiter des offres aux tarifs réglementés proposées par ce fournisseur d’énergie que l’on soit des particuliers, des établissements, des entreprises ou autres dans la mesure où l’on remplit les conditions requises à un abonnement.

Des offres de marchés permettent parfois de profiter d’un tarif moins cher. Ces offres sont proposées par les fournisseurs qu’on a cités plus haut dans le tableau. On peut choisir une offre selon de nombreux critères : on doit tenir compte de sa consommation par exemple. L’utilisation serait- elle juste pour la cuisson ? Ou la cuisson et l’eau chaude ? Ou encore pour la cuisson, l’eau chaude sanitaire et le chauffage de la maison ?

Comment économiser ?

Il existe des moyens pour faire de l’économie sur sa consommation en gaz. Pour cela, on peut adopter quelques gestes au quotidien pour réduire sa consommation. Selon sa consommation par an, on appartient à une des classes suivantes : la classe Base pour ceux qui consomment moins de 1000 kWh en une année la classe B0 pour une consommation comprise entre 1000 et 6000 kWh la classe B1 pour les consommateurs entre 6000 et 30000 kWh et enfin la classe B2i pour plus de 30000 kWh par an de consommation en gaz.

Alors, si on appartient à la classe B0, B1 ou B2i et qu’on pense pouvoir réduire sa consommation en économisant sur l’eau chaude sanitaire, on peut s’équiper de quelques dispositifs. Ces matériels peuvent permettre de diminuer le débit de l’eau par exemple. Les classes B1 et B2i ont aussi la possibilité de faire des économies en isolant les pièces à chauffer il faut toujours fermer les portes entre les espaces chauffés et non et fermer également les volets pendant la nuit.

Electricité, pétrole et carburants

Une tendance à l’optimisation du rendement énergétique

Concernant l’électricité, les tarifs réglementés d’EDF n’augmenteront pas jusqu’au mois de juin. Ce qui permet aux consommateurs de ne pas connaître une augmentation sur le prix en électricité sur les six premiers mois de cette année 2019. Pour le mois de juillet au mois de décembre, rien n’est encore sûr.

Quant au cours de pétrole, il est en hausse : 52 euros le baril sachant qu’un baril équivaut à 159 litres de pétrole. Le cours du baril du pétrole Brent est de 58.89 euros. Cette augmentation est due à une chute de stock.

Le tarif du diesel à la pompe et de l’essence est aussi en hausse. Pour le diesel à pompe l’augmentation est aux alentours de 6 centimes. Quant à l’essence, son prix connaît une hausse de 3 centimes.

Pour résumer, après de nombreux mois de hausse continue, le tarif sur le contrat de gaz naturel ne sera pas en hausse de janvier à juin 2019. Ceci s’explique notamment par le gel des tarifs réglementés par Engie à la demande du gouvernement suite aux mouvements des gilets jaunes. Même si le tarif sur le contrat de gaz ne va pas connaitre une augmentation d’ici le mois de juin, il est toujours astucieux d’appliquer quelques gestes pour réduire sa consommation de gaz. Avant de faire une souscription, il faut identifier ses besoins, estimer sa consommation et choisir une offre adéquate.

Pour plus d’informations sur ce propos, vous pouvez naviguer à travers ce site pour avoir tous les renseignements en main et voir cette vidéo :

«