Souscrire un contrat de gaz : la marche à suivre

Souvent, lorsqu’on emménage dans un nouveau logement, on peut se rendre compte que le gaz a été coupé. Il est aussi tout simplement possible d’avoir envie de changer de fournisseur d’énergie pour une raison ou une autre. Voilà les situations qui peuvent pousser à vouloir souscrire un contrat de gaz. Cependant même si votre nouveau logement est alimenté en gaz, prenez le soin de souscrire un nouveau contrat pour éviter une éventuelle coupure. Le contrat de gaz est un accord de partenariat avec un fournisseur d’énergie pour qu’il alimente votre logement en gaz. En effet, sans cette souscription, vous n’aurez pas d’énergie pour satisfaire vos besoins quotidiens. Par ailleurs, souscrire un contrat de gaz est une démarche facile.

Souscrire un contrat gaz et électricité, Souscrire un contrat gaz GRDF, Souscrire cont

Comment souscrire un contrat de gaz ?

Pour souscrire à un contrat gaz EDF par exemple, il y a évidemment des étapes à suivre. Il vous faut en tout premier lieu choisir votre fournisseur de gaz en comparant les offres. Après avoir choisi l’offre la moins chère, il faudra déterminer si vous voulez un tarif fixe ou variable. Pour y arriver, il y a des paramètres à prendre en compte tels que le prix de l’abonnement, du kWh, le service client, les facilités de paiement et les modalités d’évolution des prix. Il vous faut en outre communiquer les caractéristiques de votre logement comme la surface en m², le type de logement (appartement ou maison), la date de construction, les usages que vous ferez du gaz (chauffage, eau chaude sanitaire, plaque de cuisson), la composition de votre foyer et la fréquence de consommation.

Le prix de la mise en service gaz varie selon le délai souhaité par le client : la formule standard est réalisée dans les 5 jours et coûte 18,58 euro TTC, la formule Express est réalisée dans les 24 à 48h et coûte 59,61 euro TTC. Enfin, la formule d’Urgence est réalisée le jour même et coûte 143,01 euro TTC. Ces prix demeurent les mêmes chez tous les fournisseurs.

Le compteur gaz communicant et ses avantages

Un compteur communicant est un compteur gaz consultable à distance. En effet, avec ce compteur, vous n’avez plus besoin de faire appel à des techniciens pour en effectuer le relevé, il se fera à distance, ce qui rend la démarche plus pratique et plus économique.

L’avantage du compteur gaz est qu’il vous évite l’estimation rectifiée et la remplace par une facturation réelle de la consommation de gaz. Avec le compteur communicant, vos données de consommation sont mises à votre disposition. Cela vous permet de visualiser les données de consommation quotidiennes pour une meilleure Maîtrise de la Demande d’Énergie (MDE). Vous avez la possibilité d’accéder à vos données quotidiennes de consommation de gaz naturel quand vous le souhaitez. Par ailleurs, vous pouvez fixer un niveau de consommation et lorsque vous le dépassez, vous serez avertis par un message d’alerte.

Pour ce qui concerne l’impact sur l’environnement, ce système est économe en énergie. Avec le compteur communicant, vous n’êtes plus obligé de relever votre compteur de gaz chaque 6 mois car un suivi journalier de votre consommation est fait par le GRDF. Vous pouvez désormais suivre le relevé de votre consommation et adopter ainsi des gestes qui vous font réduire votre facture de gaz.

Le Point de Comptage et d’Estimation ou le PCE

C’est une référence qui permet au gestionnaire de réseau de localiser votre compteur pour vous livrer le gaz naturel. Pour ne pas confondre votre adresse avec celle du voisin, chaque PCE est unique. Le Point de Comptage et d’Estimation est composé de 14 chiffres. Il se trouve sur votre facture de gaz.

Généralement, vous devez reprendre le code PCE du précédent résident lorsque vous emménagez dans un nouveau logement. Cependant, votre identifiant ne sera pas le même que le sien. Vous devez savoir qu’il y a une différence entre le PCE du gaz et le numéro du compteur gaz. Le PCE c’est exclusivement pour la localisation en vue de la livraison de gaz. Sachez que votre code PCE restera tel quel, même si vous prenez la décision de changer de fournisseur de gaz un jour. En effet, il est tout à fait normal que vous conserviez votre code puisque celui-ci permet de relier un logement au réseau de gaz uniquement. Le code PCE n’est donc pas donné selon votre fournisseur gaz.

Pour une maison neuve, il n’existe pas encore de compteur, encore moins de raccordement au gaz naturel et par ricochet, il n’y a pas de PCE. Pour en avoir, une demande de raccordement doit être déposée auprès du gestionnaire de réseau GRDF. Souvent, l’offre de raccordement vous parvient dans les dix jours ouvrés. Avec cette offre, vous avez le coût, les modalités et votre nouveau numéro de PCE. Vous utiliserez ce numéro pour la mise en service de votre compteur afin de souscrire un contrat de gaz GRDF et auprès de votre fournisseur d’énergie.

Comment lire son compteur de gaz ?

Il ne suffit pas de souscrire un contrat gaz et électricité, il est aussi important de savoir lire son compteur gaz. Pour ce faire, vous devez savoir interpréter les chiffres de votre appareil de comptage. Lors du comptage, il faut prendre en compte seulement les index inscrits sur le fond noir. Les chiffres situés après la virgule ne comptent pas. L’index que vous devez relever correspond aux cinq premiers chiffres qui partent de la gauche du compteur. Les chiffres qui se trouvent sur le fond rouge ne doivent pas être transmis.

Quelles démarches pour souscrire au contrat gaz

Pour pouvoir souscrire au contrat gaz Engie, voici les étapes à suivre. Premièrement, il faut remplir le formulaire de souscription. En effet, avec ce document vous indiquerez votre situation actuelle à savoir si vous êtes en déménagement ou non. Vous devez également montrer si vous êtes un particulier ou un professionnel. En plus, sur ce formulaire vous devez indiquer si vous souhaitez un contrat gaz seul, si le gaz est actuellement coupé dans votre logement. En outre, il vous faut indiquer l’offre de gaz que vous souhaitez avoir. Il est aussi important de préciser si vous souhaitez inclure des services comme le dépannage, l’assistance et l’assurance dans votre contrat de gaz qui peut être reconductible.

Changer son compteur gaz

Le remplacement de votre compteur gaz peut être obligatoire pour des raisons comme : un compteur de gaz qui fonctionne mal ou qui est trop vieux. En effet, vous pouvez demander de changer votre compteur gaz lorsque le votre est de l’ancienne génération. La demande pour un nouveau compteur gaz peut se faire dans le cas où l’ancien serait détérioré. De plus vous pouvez souhaiter remplacer votre compteur parce que vous soupçonnez qu’il ne reflète pas réellement votre consommation ou qu’il est trafiqué, pour le changer, vous devez vous adresser au gestionnaire du réseau de distribution gazier de France. L’intervention du technicien est gratuite seulement si le constat concernant le dysfonctionnement est avéré. Cependant si aucun dysfonctionnement n’est constaté, vous aurez à payer environ 300 euro pour les frais d’intervention.

Envie d’en savoir plus, c’est à travers ce site et cette vidéo.