Contrat gaz : êtes-vous perdus ?

Pour souscrire un contrat gaz, tout comme un contrat d’électricité, les utilisateurs ont maintenant le choix entre une quinzaine de fournisseurs, mais cela n’a pas toujours été le cas. Faisons le point sur la situation.

contrat gaz, fourniture de gaz, gaz naturel, gaz fossile, gaz bio, biométhane, contrat de fou

La fourniture de gaz en France

Le gaz : historique de la fourniture

Jusqu’en 2007, la fourniture du gaz était assurée par l’opérateur national GDF. Il n’y avait alors pas de question à se poser : dès qu’on voulait être alimenté en gaz de ville, il suffisait de signer un contrat avec Gaz de France. Pour les foyers qui n’étaient pas desservis par le réseau, il restait l’option bouteilles de gaz, proposées par des fournisseurs privés, comme Antargaz, Butagaz, Primagaz.
Dès 1999, pour les entreprises et organismes gros consommateurs de gaz, et à partir du 1er juillet 2007 pour l’ensemble des autres clients, y compris les particuliers, le marché du gaz a été ouvert à la concurrence.

Un certain nombre d’entreprises se sont alors lancées sur ce marché et ont proposé des offres alternatives, souvent moins chères.

Le gaz : de l’extraction à la livraison

Ouverture à la concurrence ne veut pas dire privatisation de toute la chaîne de distribution du gaz. Le marché est organisé comme suit :

  • Les producteurs : ils sont chargés de découvrir et d’exploiter les sources d’approvisionnement. Depuis l’épuisement du gisement de Lacq, la France n’a plus de ressources locales et dépend entièrement des producteurs étrangers, parmi lesquels la Norvège, la Russie et les Pays-Bas
  • Le transport : il est assuré en France par les sociétés GRTF et Terega
  • La distribution : elle est gérée à 95 % par GRDF, complétée par les Entreprises Locales de Distribution (ELD).
  • La fourniture est assurée par les fournisseurs d’énergie, avec lesquels sont signés les contrats de gaz.

contrat gaz, fourniture de gaz, gaz naturel, gaz fossile, gaz bio, biométhane, contrat de fou

Quel fournisseur pour son contrat de gaz ?

Dès la libéralisation du marché du gaz, de nouvelles entreprises de fourniture sont apparues. À l’heure actuelle, on peut choisir de signer son contrat gaz, notamment entre :

Fournisseurs de gaz de ville

  • Engie : troisième plus grand groupe mondial, cette société est née en 2008 de la fusion de Gaz de France et Suez. Elle a le statut de fournisseur historique
  • Direct Energie : né en 2003, ce fournisseur est aussi producteur d’énergie
  • Total Spring (ex-Lampiris) : cette société belge, filiale du groupe Total, est née en 2003 est arrivée sur le marché français en 2012
  • Eni : à la fois producteur et distributeur, la société italienne fondée en 1953, est un acteur majeur dans le domaine de l’énergie
  • EDF : le fournisseur historique d’électricité propose également des contrats gaz, avec la marque Avantage Gaz
  • Happ-e by Engie : l’offre en ligne de la société traditionnelle
  • Alterna : regroupe une cinquantaine d’entreprises locales de distribution et se revendique fournisseur citoyen
  • Antargaz Finagaz : fournit du gaz butane, propane et aussi du gaz naturel
  • Énergies du Santerre : filiale de la régie autonome Gazelec
  • EkWateur : la marque de la société française Joul & Cie mise sur les énergies renouvelables, comme le biogaz, issu de la fermentation de matières organiques
  • Enercoop : société coopérative, fournissant du gaz renouvelable
  • Sowee : filiale d’EDF, ce fournisseur est spécialisé « maison connectée », pour vous permettre de piloter votre chaudière au gaz à distance par exemple…

La liste ne cesse de s’allonger et elle est également complétée par des fournisseurs locaux, comme Dyneff dans le sud ou Gaz Bordeaux en Nouvelle-Aquitaine. Vous avez donc le choix du fournisseur de gaz lorsque vous déménagez ou vous pouvez reconduire votre contrat si celui-ci vous convient. Toutefois, il peut être judicieux de faire le point et d’utiliser un comparatif pour vérifier si son offre est toujours la plus intéressante. En effet, il n’est pas rare que les fournisseurs proposent des bons plans énergie de manière temporaire, tout comme les bons plans téléphonie ou matériel. Sachez que vous pouvez résilier votre contrat électricité ou gaz à tout moment et notamment lors d’un déménagement groupé.

Fournisseur de gaz en bouteille ou citerne

Le marché du gaz en bouteille est encore très actif et comprend de nombreux prestataires, parmi lesquels :

  • Antargaz, Butagaz, Primagaz et Vitagaz, très anciennes sociétés françaises
  • Les chaînes de supermarchés : Auchan et la marque Ecogaz, Carrefour sous sa marque, Leclerc et la marque Clairgaz, Intermarché et Super U et Energaz
  • Finagaz, Totalgaz
  • Gazissimo service en ligne.

ainsi que de nombreux acteurs régionaux. L’utilisation de gaz en bouteille permet de suivre sa consommation d’énergie et réaliser des économies d’énergie.

Le contrat gaz avec ces sociétés concerne essentiellement la consignation de la bouteille. Sachez que l’utilisation de gaz en bouteille est interdit dans certaines habitations notamment dans certains appartements, pour des questions de sécurité.

Quel type de contrat gaz choisir ?

Maintenant que vous avez fait connaissance avec les acteurs de la fourniture de gaz, il vous faut décider pour quel type de gaz et quel type de contrat vous allez opter que vous soyez seul, en famille ou en colocation. Ce n’est certainement pas la décision la plus facile à prendre, car l’aspect financier a aussi son importance.

Les types de gaz proposés

Gaz naturel ou gaz fossile

C’est le gaz traditionnel, celui qui est entré dans les foyers au cours du XIXe siècle. Il est extrait par forage. On le trouve dans le charbon et d’autres roches poreuses. Associées à des anciens organismes vivants, ces roches produisent le gaz et le piègent dans des poches réservoirs. On le trouve aussi en solution dans le pétrole. Son exploitation a une influence non négligeable sur la formation des gaz à effet de serre. Notons toutefois qu’il s’agit du combustible fossile le moins polluant.

Gaz vert

Devant les inconvénients de l’utilisation des énergies fossiles, les fournisseurs de gaz s’orientent de plus en plus vers des solutions vertes. Au lieu de consommer du gaz fossile, il est possible de se tourner vers le biométhane, qui est issu de la fermentation de déchets agricoles, industriels ou ménagers. Le gaz obtenu par méthanisation est débarrassé de ses résidus de dioxyde carbone pour s’approcher de la neutralité en CO². Cette méthode a l’avantage de transformer nos déchets en énergie renouvelable.

Gaz Butane

Tous les foyers n’ont pas la possibilité d’être raccordés au gaz de ville, même si plus de 80 % de la population française est couverte. La solution est alors de s’équiper de bouteilles de gaz : butane pour l’intérieur, propane pour l’extérieur. Généralement à base de gaz fossile, le butane peut aussi comporter une certaine dose de gaz bio.

Comment trouver le contrat gaz le mieux adapté à mes besoins et mes principes ?

Gaz naturel ou gaz bio ?

Si une bonne partie des fournisseurs continue de proposer uniquement une alimentation en gaz naturel, certains d’entre eux, à l’instar de Direct Energie, offrent la possibilité de choisir entre la formule tout gaz naturel ou avec un pourcentage de gaz vert. Quelques-uns d’entre eux, comme EkWateur, se spécialisent en fourniture de gaz vert. Il existe une autre formule, adoptée par des sociétés comme Eni, Engie ou EDF, qui consiste à compenser les émissions de CO².

Les formules financières des contrats gaz

L’ouverture du marché à la concurrence a généré plusieurs types d’offres financières : prix fixe, prix indexé, prix de marché ou tarif réglementé. Là encore, il va falloir procéder à une étude sérieuse pour déterminer celui qui vous convient le mieux.

Pour compléter votre information sur les contrats gaz, nous vous invitons à consulter cette fiche pratique de la DGCCRF sur ce site-.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*