Contrat de gaz comparatif : toutes les infos pour comparer en 2019

La décentralisation du marché des énergies en 2007 a occasionné la création des sociétés alternatives en plus du fournisseur historique qu’est Engie. Cette ouverture du secteur est la base même de la concurrence ce qui profite aux consommateurs. En effet, avec les différentes offres présentes sur le marché, le client peut aisément faire un comparatif de plusieurs contrats de gaz et trouver le moins cher. Toutefois, les comparatifs de contrats de gaz peuvent parfois être un peu complexes, nous vous donnons les clés dans cet article.

contrat de gaz comparatif, contrat gaz comparatif, trouver le bon contrat de gaz

Les différents types de contrats de gaz

Beaucoup se posent à raison, des questions relatives au choix de leur fournisseur de gaz. L’objectif est de recenser les contrats de gaz pour leur maison ou appartement afin d’identifier la meilleure offre du marché. C’est évidemment l’une des toutes premières interrogations que vous vous posez préalablement à l’aménagement dans un nouveau logement. Notez que plusieurs offres existent et vous êtes le seul à faire le choix optimal pour vous à travers un comparatif de contrat de gaz. Cela permet aussi de vérifier si l’offre à laquelle vous avez déjà souscrit est la plus compétitive. Si c’est le cas, vous pouvez donc garder votre contrat dans la mesure où les contrats sont reconductibles.

Contrat de gaz : comparatif sur les offres à prix fixe

Ici, il est question des contrats de gaz et leur comparatif, permettant aux clients de retenir un tarif fixe du kWh de gaz naturel qu’il payera sur une certaine période. La période d’application de ce tarif est donc définie lors de la souscription. Elle est souvent entre 1, 2 ou 3 ans. La particularité de cette offre tient dans le fait qu’elle permet au souscripteur d’avoir une stabilité du prix du kWh pour son abonnement de gaz naturel en dépit des fluctuations du prix du gaz sur le marché.

Cette offre vous met donc à l’abri des hausses incontrôlées des prix. Par contre, l’inconvénient est que le prix fixe que vous retenez avec votre fournisseur est évidemment élevé contrairement à celui existant pour d’autres offres à tarifs indexés. Ces offres à tarifs indexés pourraient induire des économies plus importantes au profit du client.

Les propositions de contrats à prix indexé

Connus sous l’appellation « le laisse présager », les contrats de gaz à tarifs indexés sont indiqués au regard de la courbe des tarifs réglementés du gaz. En d’autres termes, il faut comprendre le prix du kWh de gaz naturel est en fonction de l’évolution en hausse ou en baisse du prix fixé par l’Etat central et appliqué par le fournisseur historique Engie. La plupart des entreprises alternatives telles que Direct Energie, Total Spring ou Eni font cette proposition à leurs futurs clients. Ce qui leur assurera un quota du marché gagné par la société Engie.

Les offres de contrats susceptibles de révision en baisse

Ces types d’offres sont assimilables aux contrats de gaz dont le prix est fixe. En effet, le but visé est de permettre aux consommateurs de connaitre une stabilité dans leurs charges. L’avantage de ce type d’abonnement est qu’il génère une fixation à la baisse du coût du kWh du gaz naturel au profit du consommateur très souvent à la date d’anniversaire de la conclusion du contrat. Grâce à cette offre, le client verra sa facture réexaminée à la baisse tous les ans. Toutefois, la réévaluation à la baisse du prix ne pourra dépasser la barre des 7 %.

Faites le bon choix de contrat en définissant votre profil de consommateur. Afin de choisir le meilleur contrat de gaz qui vous convienne, il est conseillé de tenir compte de certains critères qui ont trait à votre habitat et aux appareils nécessitant l’usage de gaz naturel. Ces critères devant vous faciliter le choix du type de contrat, correspondent aux atouts présentés par votre habitat et votre mode de consommation.

Définissez votre profil d’utilisateur

Si vous avez l’habitude de vous chauffer à l’intérieur du logement, l’énergie utilisée est différente d’un usage standard. De même, l’ancienneté du logement pourrait déséquilibrer la consommation au cas où l’isolation des murs ou des combles serait défectueuse. Par ailleurs, vous devez tenir compte de l’énergie nécessaire pour le fonctionnement de chaque poste du logement pour retenir le meilleur contrat de gaz. Les appareils comme le chauffage, les plaques de cuisson ou l’eau chaude dans les sanitaires sont des postes à prendre en compte.

Les machines électroménagères influencent également la consommation. Au cas où vous vous situez dans un local dont la surface est importante, votre consommation sera aussi proportionnelle à l’espace. Retenez donc qu’il vous faudra prendre en compte tous les paramètres précédemment cités. Cela vous évitera de faire une évaluation biaisée de vos demandes en énergie pour le logement. Le prix qui vous sera appliqué dépendra des caractéristiques et des particularités propres à chaque potentiel client.

Les offres des fournisseurs

Les propositions faites au niveau des fournisseurs ne sont pas si différentes les unes des autres. Il vous revient en tant que consommateur, après avoir identifié vos besoins de gaz, de choisir le fournisseur qui vous convient. Toutefois, vous avez la possibilité de changer de contrat sans aucune forme de contrainte.

Existe-t-il un fournisseur de gaz moins cher ?

Il est à savoir que le tarif des contrats de gaz au niveau des fournisseurs de gaz naturel n’est pas très variable. C’est généralement une question de centimes d’euros mensuels qui fait l’écart. Par exemple avec Direct Energie, la tarification actuelle est de 0,0903 euro et 0,0777 euro successivement pour une consommation en dessous de 1 kWh et entre 1 et 6 kWh. Avec Eni, le prix est de 0,08950 euro pour 1 kWh et 0,07699 euro entre 1 et 6 kWh.

Il convient de rappeler que le prix du gaz a connu une progression entre 2008 et 2017. En 2007 il y a eu une ouverture du secteur énergétique favorisant l’apparition des fournisseurs alternatifs aux côtés des sociétés d’énergie historiques. Cela a été à la base de la concurrence sur le marché. N’oubliez pas que vous avez la possibilité de changer de fournisseur pour votre contrat de gaz si celui avec qui vous êtes actuellement ne vous satisfait plus.

La procédure pour changer de fournisseur

Sachez que vous n’avez rien à payer pour changer votre fournisseur que ce soit lors d’un déménagement ou simplement pour profiter d’une offre pas chère par rapport à celle que vous avez. Il vous suffira de prévenir le nouveau fournisseur visé qui aura pour responsabilité de prendre en charge toutes les démarches de résiliation avec l’ancien pour vous. Cette procédure n’induira pas un changement de compteur et vous aurez la même qualité d’énergie que vous avez avec l’ancien distributeur. Aucun engagement de durée n’est lié à votre contrat de gaz.

Mieux, vous avez la possibilité de revoir l’offre à tout instant et ceci sans des frais de pénalité ou contrainte particulière. Au cas où vous le souhaiteriez, revenir sur les frais réglementés ne posera aucun problème. Vous aurez juste à contacter GrDF qui est le gestionnaire du système de fourniture de gaz naturel. Vous aurez plus d’informations à travers ce site.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*